Le jardin de l'habitation de l'anse Latouche

Quartier Anse Latouche - 97221 Carbet
Tél: 05 96 78 19 19 - 05 96 64 48 73
Fax : 05 96 78 19 19 - 05 96 64 73 40
Ouvert tous les jours de 9h30 à 17h00 (samedi, dimanche et jours fériés compris).

Une promenade merveilleuse dans la diversité de la flore des Antilles, au milieu des ruines de l'ancienne Habitation sucrière de l'Anse Latouche, réalisé par M. J-Ph. THOSE, déjà auteur du fabuleux Jardin de Balata.

Fondée avant 1643, elle est, probablement, la plus ancienne habitation de la Martinique.
La résidence principale et les installations agro-industrielles étaient situées dans cette petite vallée dont les eaux de la rivière actionnaient le moulin à sucre, alors que les terres cultivées se trouvaient sur les hauteurs environnantes.
Pendant plus de deux siècles et demi, les activités de l'Habitation furent nombreuses et variées : cacao, tabac, indigo, farine de manioc, sucre et rhum.
Il y avait également une forge et une poterie. Habitée, pendant quelque temps, par le Gouverneur de la Martinique, elle fut le site en 1717 d'une célèbre révolte des planteurs, "le Gaoulé".
Le 8 mai 1902,la plantation fut détruite par l'éruption de la Montagne Pelée mais les vestiges sont nombreux et témoignent qu'elle était bien l'une des plus importantes et complexes habitations de l'époque.
La résidence principale était entourée d'un jardin à la française au milieu duquel fut construit un jet d'eau.
Une pierre gravée en son centre porte la date de 1747.
Le barrage ou "digue", imposante construction datée de 1716, est unique en Martinique, ainsi que l'aqueduc qui menait l'eau au moulin à sucre qui fut plus tard transformé en distillerie.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×