Les marchés

 

Des fruits et légumes multicolores aux saveurs exotiques, des épices aux parfums inattendus, le marché aux Antilles est un lieu de promenade incontournable. Dépaysement garanti !


Alors que les supermarchés tendent à éliminer le petit commerce aux Antilles, les marchés restent un lieu d’échange essentiel. Au centre des villes, les marchés proposent essentiellement des produits frais et locaux que l’on ne trouve pas ailleurs. Sur les étals des marchandes en costumes traditionnels, s’offre un large choix de fruits et de légumes avec plus de soixante quinze variétés différentes !

 
Si la banane est désormais quasi emblématique des Antilles, on ne connaît souvent pas l’incroyable richesse fruitière de nos îles. Les fruits exotiques ont souvent des formes qui ne le sont pas moins et des palettes de goûts exceptionnelles. La goyave au goût douceâtre s’oppose au maracuja (fruit de la passion) plus acide. L’ananas, et particulièrement l’ananas bouteille, variété locale développée par les chercheurs de l’Institut National de Recherche Agroalimentaire, est particulièrement apprécié pour sa saveur sucrée. Beaucoup d’amateurs recherchent l'acidulé de la mangue, l'inattendu de la sapotille ou encore la fraîcheur de l'eau de coco. Surprenantes, les cerises pays sont consommées principalement en jus. De même pour les tamarins particulièrement appréciés également pour leur vertus purgatives. Beaucoup d’autres fruits saisonniers font le régal des curieux comme les litchis, les quenettes, les surelles, les caramboles, les corossols, les pommes cythères, canelles et malaka, mapoux, cajoux, … autant de fruits inédits en métropole à découvrir. Quant à la banane, il en existe de nombreuses variétés, bien différentes de la banane d'importation que l'on trouve en métropole: les ti-figues, les figues-desserts, les figues-roses… Mais aux Antilles, la banane est aussi un légume qui se fait cuire à l'eau et se consomme comme notre pomme de terre.

Les étals proposent aussi une grande diversité de légumes. Beaucoup de tubercules, comme les dachines, les patates douces, les madères, les malangas et les ignames, qui constituent le cœur de l’alimentation créole, mais aussi des papayes, des cristophines, des giromons, des avocats, des gombos, parfois des fruits à pain, et bien entendu des piments, omniprésents dans la cuisine créole.



A côté des fruits et légumes, les doudous initient les curieux aux incroyables senteurs et saveurs des épices. Conditionnés dans de grands sacs, de petits sachets ou des bouteilles, ces condiments sont essentiels dans la cuisine antillaise. Cannelle et vanille sont les plus connues de ces épices, incontournables dans les desserts locaux. La poudre à Colombo et le safran parfument les plats d’origine indienne. Clous de girofle, anis étoilé, coriandre, gingembre et noix de muscades viennent relever de nombreuses spécialités créoles. Il ne faut pas oublier le 4 épices, le bois d’inde, le poivre vert ou encore l’huile carapate.

A côté des épices, il n’est pas rare de trouver aussi du miel, de l’essence de vanille mais aussi diverses préparations à base de rhum. Ces décoctions, infusions, ou macérations de plantes, écorces ou racines diverses portent souvent des noms évocateurs comme le rhum d’amour à base d’écorce de bois bandé. Plus rares désormais, de petits flacons proposent des breuvages dont les vertus relèvent plus de la sorcellerie et de la superstition.

Si les doudous sont particulièrement accueillantes et donnent du « chéri » à tous les passants, il faut toujours demander la permission avant de les prendre en photo ou de les filmer. Beaucoup d’épices sont beaucoup moins chers qu’en métropole. Les prix peuvent faire l’objet d’un petit marchandage bien que cette pratique soit rare chez les antillais qui ne consentirons finalement que de petits rabais.
Il est important de bien nettoyer les fruits et légumes avant de les consommer et s’assurer de la solidité et de l’étanchéité de leur conditionnement avant de les transporter.

Pour l’ambiance, le plaisir des yeux devant ces étals colorés, la variété des parfums et des saveurs, la promenade au marché est une étape essentielle et quasi initiatique.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×